Depuis 1987, le CAPUI lutte pour la défense de l'environnement et du cadre de vie autour de l'usine d'Achères.

Tout a commencé par le rejet d'un projet d'usine d'incinération des déchets.

Les grandes dates

Puis, le CAPUI s'est rapidement attaqué aux nuisances occasionnées par l'usine elle-même.

synthese 1996-2000

Après de nombreuses années de démarches administratives et juridiques, en 2003, le Tribunal de Versailles donne raison au CAPUI : l'usine Seine-Aval doit se mettre en conformité avec la loi sur l'eau de 1992. C'est une victoire incontestable du CAPUI.

En résumé...

De 1987 à 2011