"Port Seine-Métropole est un projet d’infrastructure portuaire multimodale (fleuve, rail et route) conduit par Ports de Paris, qui s’étend sur 420 hectares sur le territoire des villes d’Achères, d’Andrésy, de Conflans-Sainte-Honorine et de Saint-Germain-en-Laye."

Pourquoi le CAPUI s'intéresse-t-il à ce projet ?

Une partie du périmètre concerné appartient, en fait, à la Ville de Paris. Il s'agit de 300 hectares, actuellement occupés par le SIAAP, dans le cadre de l'exploitation de l'usine d'épuration Seine Aval. Cette superficie va être rendue à la Ville de Paris à l'occasion de la refonte, en cours, de Seine Aval.

Les communes citées plus haut verront le port s'installer sur leur territoire, mais d'autres communes, comme celle d'Herblay dans sa partie Ouest, subiront un impact visuel, voire sonore. La commune de Conflans, située directement en face du port, sera aux premières loges. Avec la commune de La Frette, ces deux villes verront s'intensifier le trafic fluvial et le passage d'énormes porte-containers.

Or, ces trois communes appartiennent au collectif qu'est le CAPUI. Lors de la dernière Assemblée Générale, les adhérents ont voté une motion mandatant le conseil d'administration pour défendre les intérêts des riverains face à une nouvelle menace pour l'environnement et la qualité de vie des riverains.

Une démarche de concertation est actuellement en cours. Un débat Public aura lieu en 2013.

Le projet Port Seine Métropole

"Port Seine-Métropole à vocation à devenir la porte d’entrée de la métropole parisienne pour le transport fluvial."